Trianon (ou Royal) (crashTest)

trianonPour le nouvel an nous voulions réaliser un gâteau à base de chocolat, dans un premier temps nous avions pensé à un opéra mais nous n’avions pas assez de temps pour réaliser ce gâteau assez technique. Après réflexion nous nous sommes orientés vers un trianon. Ce gâteau aux saveurs délicieusement chocolatées avec une base craquante nous a tout de suite séduits. Une petite recherche sur le web nous a vite appris qu’il existait pléthore de recettes différentes. Au final nous avons décidé de tester la recette de l’excellent site qu’est Pure gourmandise.

RESULTAT DU CRASH TEST : Grande réussite !

  • Note générale[1] : 7,7/10
  • Aspect esthétique : 7/10 (on a essayé une décoration à base de sucre glace mais on a rencontré quelques difficultés)
  • Goût: 9/10
  • Difficulté : 2/5 (beaucoup de préparation mais rien d’insurmontable, il faut juste penser à préparer le gâteau la veille pour qu’il ait le temps prendre au frigo)
  • Temps passé : 40 minutes environ (sans compter les temps refroidissement)

[1] La note générale est calculée en appliquant un coefficient 2/3 pour le goût (c’est tout de même le plus important au final) et 1/3 pour l’esthétique.

Liste de course Matériel nécessaire
  • 5 œufs
  • 225g de sucre
  • 100g de poudre de noisette
  • 75g de poudre d’amande
  • 300g de chocolat noir
  • 125g de pralinoise
  • 50g de crêpes dentelle
  • 40 cl de crème fraiche liquide entière
  • 10g de cacao amer (pour le décor)
  • Cadre rectangulaire 19×24 cm
  • Feuille de silicone
  • Batteur
  • Au moins 2 saladiers
  • 1 maryse

Explications

La dacquoise

Ingrédients :

  • 50g de 2 blancs d’œuf
  • 175g de sucre en poudre
  • 100g de poudre de noisette
  • 75g de poudre d’amande

Préparation :

1. Réaliser une meringue française en montant les blancs en neige avec le sucre en poudre.
2. Ajouter délicatement les poudres de noisette et d’amande à la maryse.
3. Une fois le mélange bien homogène, verser dans le cadre (avec du papier sulfurisé ou une feuille de silicone en dessous) et enfourner 1O minutes à 180°C.
4. Laisser refroidir la dacquoise quelques minutes au réfrigérateur.

Commentaires :

La préparation est très dense mais pas d’inquiétude c’est normal.

Feuillantine chocolat – pralinoise

Ingrédients

  • 50g de crêpes dentelle
  • 125g de pralinoise
  • 50g de chocolat noir

Préparation

1. Faire fondre la pralinoise et le chocolat noir au micro-ondes (ne pas mettre le micro-onde à pleine puissance et bien mélanger régulièrement pour ne pas cuire le chocolat).
2. Ecraser les crêpes dentelle à la main pour faire des brisures
3. Verser les brisures sur le mélange de chocolat noir et de pralinoise et bien mélanger le tout.
4. Verser dans le cadre sur la dacquoise et laisser durcir.
5. Réserver le temps de préparer la mousse au chocolat.

Mousse au chocolat

Ingrédients :

  • 50g de sucre
  • 40 cl de crème fraiche liquide entière (30% MG)
  • 4 jaunes d’œuf
  • 1 œuf entier
  • 250g de chocolat noir

Préparation :

1. Faire fondre le chocolat au micro-onde.
2. Mélanger les jaunes d’oeuf, l’oeuf et le sucre.
3. Ajouter le chocolat fondu.
4. Monter la crème en chantilly à l’aide d’un batteur.
5. Lorsque la chantilly a la bonne texture (ferme et lorsqu’elle forme un bec d’oiseaux quand on retire le fouet), ajouter délicatement le mélange chocolaté à la maryse.
6. Après homogénéisation, verser le mélange dans le cadre sur la feuillantine.
7. Placer le tout au réfrigérateur pendant au moins une heure (voire toute la nuit).

Commentaires :

Une variante possible, que nous avons testé, consiste à incorporer des zestes de clémentines (ou un autre agrume) dans la mousse au chocolat. Le résultat nous a vraiment séduits.

Dans la recette de pure gourmandise on nous conseille de faire fondre le sucre jusqu’à 120°C dans une poêle. A l’époque nous ne disposions pas de thermomètre de cuisine, nous avons donc décidé d’ajouter le sucre au jaune d’œuf sans le chauffer au préalable. D’un point de vu texture, tenue et goût la mousse était parfaite. Nous ne sommes donc pas sûrs de la nécessité de cette étape.

Décoration du gâteau

Laisser libre court à votre imagination. D’un point de vu gustatif, il peut être intéressant de saupoudrer le gâteau de cacao amer avant de le servir. Pour notre trianon du nouvel an, nous avons testé (sans trop de succès) une décoration à base de sucre glace, alors que pour l’anniversaire de la sœur d’un membre de notre équipe, nous avons opté pour une décoration à base de pâte d’amande avec un rendu final plus qu’honorable (sachant en plus que c’était notre première fois).

Conclusion

Un gâteau gourmand avec un bon goût chocolaté. Le côté craquant apporté par la dacquoise et la feuillantine fait de ce gâteau une vraie réussite. Nous le recommandons sans aucun problème.

Retour d’expérience qui pourrait intéresser nombre d’entre nous, nous avons essayé de congeler une partie du gâteau pour la ressortir quelque temps plus tard. A partir du moment où la décongélation se fait de manière naturel le résultat est super, on avait l’impression que le gâteau venait d’être fait.

trianon_orange_amandes

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>